L'histoire de Neire Mâove

C’est à l’initiative de l’Association Vieux Gréements en Côte des Isles qu’une réplique de la goélette Lilian, dessinée par Henri Bisson autour de 1880, a été mise en chantier.  La construction a été réalisée de 1991 à 1993 par le chantier naval Pierre Legueltel, sur le quai de pêche du port de Carteret. Le chantier était ouvert au public afin de valoriser et transmettre ce savoir-faire. Neire Mâove, à l’image de Lilian, représente l’évolution ultime de ce type de voilier de travail spécifique, avant que la motorisation ne le fasse disparaître dans les années 1930.

Le projet a été réalisé dans le cadre du concours « Bateaux des côtes de France »,organisé par la revue Chasse-Marée à l’occasion du rassemblement de bateaux traditionnels de Brest en 1992. La coque de Neire Mâove est lancée le 4 juillet 1992, à l’ancienne, sur la cale Cesne du port.

Bateau adapté à la haute mer, mais également à l’échouage dans les ports et havres de la côte normande, il navigue, au départ de Carteret et Diélette, le long du littoral du Cotentin, dans les îles Anglo-normandes, ainsi que vers la Bretagne ou la côte anglaise.


Aujourd'hui

Les membres du comité d'administration s'attèlent tout au long de l'année au bon fonctionnement de l'association qui se gère quasiment comme une TPE : comptabilité, ressources humaines, travaux, adhésions annuelles, communication et produits dérivés, planning de navigation, relations avec l'office de tourisme, les Affaires maritimes, etc.
Neire Mâove existe et navigue pour le plaisir de tous grâce aux nombreux bénévoles qui participent à l'entretien annuel du bateau, à Carteret Marine et son équipe qui sont un atout indispensable dans la vie du bateau, grâce au soutien des adhérents, des commerçants et artisans et des mairies de la Côte des Isles.

L'association

L’Association de Vieux Gréments en Côte des Isles (AVGCI) est une association loi 1901 dont les statuts sont déposés à la préfecture de Saint-Lô (Manche). Son but est de faire naviguer Neire Mâove le long de nos côtes et dans les iles Anglo-Normandes et de développer ou péreniser la passion de nos adhérents envers les bateaux traditionnels. Sorties associatives, entretien du bateau, navigation et convivialité sont les moteurs de notre association. Le fond de fonctionnement est dû aux cotisations des adhérents et à la location.


Trombinoscope 2020